Le "train-patates" à Landéda

1894 : section ferroviaire entre Plabennec et Lannilis.
1900 prologement de 6 kilomètre à partir de Lannilis pour arriver à la gare sur le port de l'Aber-Vrac'h. Une autre gare se trouvait à l'entrée de Landéda, au lieu-dit Bon-Plaisir, avant la descente vers le terminus au port.

CP ancienne

Lors des études préliminaires à la construction, les observations relatives à l’emplacement le plus judicieux de la gare ne sont semblent pas retenues : c’est finalement sur le port lui-même (et non à St Antoine) que s’édifièrent la gare, l’abri de la locomotive, un grand hall à bagages et des sanitaires.

CL_13

        sources

("Cahier de Landéda" n°13)

 CP1903

L'économie locale s'en trouva transformée. Le train se chargeait de tout :

  • goémon pour la région de Saint-Pol,
  • produits chimiques de l'usine Glaizot
  • crustacés, poissons, pommes de terre...

"Il n'était pas bien long ce train : quelques wagons de voyageurs d'un vague style "western" avec à chaque bout une plate-forme bordée d'une grille métallique ouvragée. Un wagon de marchandises parachevait l'aspect traditionnel" a écrit un voyageur.

CP

Anecdotes :
Surnommé le « train patates » : illustration de la nature des marchandises transportées
Les passagers devaient paraît-il descendre du train et aider à pousser dans la côte vers Bon-Plaisir !
Un témoignage par Georges MENUT dans le "Cahier de Landéda" n°8

train

Durée du trajet : 3 heures de Brest à l’Aber-Vrac’h, dans des wagons à banquettes de bois, éclairés au pétrole. Mais quel progrès extraordinaire pour l'époque !

Le transport du goémon qui jusqu’alors se faisait par charrettes pour la région légumière de Plouescat, Roscoff et Saint-Pol se fera par wagons chargés directement sur le quai.

cp

1931, la Compagnie des chemins de fer cesse le transport des voyageurs jusqu'à Brest, le service étant alors assuré (+ courrier) par des cars. Celui des marchandises passe de deux à un par semaine.

1936 : le petit train dit "train de plaisir" déverse chaque dimanche des foules de brestois en fête

194? : l'Occupant prolonge temporairement la voie de chemin de fer de Bon-Plaisir jusqu'à Menez-ar godez pour l'approvisionnement des formidables quantités de matériaux nécessaires à la construction des fortifications (sable, gravier, ferraille, ciment, etc...)

1942 : la commune demande la cession de la voie ferrée.

Photo Castel 1979 

(photo : Castel, Inventaire Régional, 1979)

 

 aero 1952

 

train