Histoires de Landéda

Gwerz des naufragés de Landéda

  

Une gwerz (en breton, au pluriel gwerzioù) est un chant breton à écouter racontant une histoire, depuis l'anecdote jusqu'à l'épopée historique ou mythologique. Proches des ballades ou des complaintes, les gwerzioù illustrent des histoires majoritairement tragiques ou tristes.

Longtemps avant Céline Dion chantant les mésaventures du Titanic, la célèbre "Gwerz des naufragés de Landéda" évoque la tragédie du 10 février 1762.

Quelques habitants de la commune sont de corvée de bois au profit de la garnison du fort. Ils sont allés chercher du bois au Diouris et vers la fin de leur voyage de retour, l'embarcation lourdement chargée fait naufrage et fait 16 noyés.

 

pdf Article dans le "Cahier de l'Iroise" n°86 (1975) par Jakez ar Barz alias René Georgelin : histoire de cette gwerz

 

pdf Article dans le "Cahier de l'Iroise" n°99 (1978) : les paroles de la gwerz (breton et français)

 

pdf Article dans le "Cahier de l'Iroise" n°104 (1979) : précisions

 

pdf Article dans le "Cahier de l'Iroise" n°105 (1980) : autres précisions

 

Acte de décès des victimes du naufrage :

acte deces 

 

Par analogie, une autre "gwerz" fut écrite en 2006 pour commémorer les 20 ans d'un autre drame maritime frappant l'aber Vrac'h :

Télégramme 2006