Le "Pont du Diable"

couverture livre Bernard
 
 
 
 
 
   
   
 
Coordonnées géographiques :  48°34'23.01"N    4°28'53.70"W
 
 
 
 
 
 

 

 

vue du pont  

Le "pont" vers 1920 :

1920

 

20080525_Telegramme_pont

Folklore local

Une histoire parue dans le « Cahier de Landéda » n°6 (p24-27) mentionne comment le Dr Augustin n'eut pas peur de franchir ce "pont maudit" pour aller plus vite sauver un jeune patient.

Histoire locale

La construction du "pont du diable" n'a pas été sans conséquence sur le débit de la rivière Doëna, et sur son envasement. Le propriétaire du moulin du Diouris, situé en amont, s'en est plaint au Préfet au XIXiè siècle.

PDF Lire le document en PDF

 

Le pont en 2007 :

Le projet de "reconstruction" :

le "Télégramme", article du 25 août 2007 :

 20070825_telegramme_pontCrach

le "Télégramme", article du 5 septembre 2007 :

20070905_telegramme_pontCrach

le "Télégramme", article du 7 décembre 2007 :

20071207_telegramme_pontCrach 

le "Télégramme", article du 22 février 2008 :

20080222_telegramme_pontCrach

Suivi de chantier

Au jour le jour, Joël LOISELET et Bernard LE BEC ont suivi l'avancement des travaux. Merci à eux pour ces clichés.

9 mars 2008

12 mars 2008

13 mars 2008

14 mars 2008

18 mars 2008

 

20080618_Telegramme_pontCrach

Les linteaux retirés du pertuis

Croquis de Bernard LE BEC (mars 2008) :

relevé Bernard

Les linteaux une fois retirés :

 

Juin 2010 : la légende illustrée par des enfants

Sur le rond-point de Kerveur, à l'entrée de Lannilis.

 

Septembre 2016 : deux conférences consacrées à la véritable histoire de l'ouvrage

À l'occasion des Journées du Patrimoine 2016, Bernard LE BEC a proposé deux conférences largement illustrées sur l'histoire, ancienne et récente, de ce "pont" qui n'en est pas un. De la légende à la reconstruction, documents à l'appui, une démonstration sans faille !

 

Septembre 2016 : l'ouvrage photographié du ciel

(Un grand merci à Annick et Sélim Derbent, propriétaires des photos, pour la reproduction gracieuse).