Croix de croas-ar-skudel

Coordonnées géographiques :  48°34'21.17"N    4°32'36.76"O
 


Absente de l'
Atlas des croix et calvaires du Finistère de 1980.

Déplacée lors du remembrement. Figure sur le cadastre de 1952.

 

Cadastre de 1952 (section A2)   la croix originale (1963)

cadastre 1952 - croas ar skudel

 

 

 

  croas ar skudel en 1963

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Skudel", écrit "SCUDELL" dans le Catholicon de 1499 (page 182) et repris par Deshayes dans son dictionnaire avec le sens "d'écuelle".

Le nom de ce lieu-dit est récent, postérieur à 1540 car non cité dans "aveu et menu de Trégollé", alors que sont cités (en détail) :
  • les chemins, les champs, les villages (Trégollé, Mescaradec, Kéravézoc, Flescou, Penlann, Kerguéréon, Kergall, Kérengar, etc...)
  • la chapelle de ''Monseigneur Sainct-Julien
  • les croix de Croas- Prenn, entre village de Kerrengar et village de Penlann, et ''croas an Flescou sur chemin menant au village de Kerguéréon, etc...

Le lieu-dit ''croas-ar-skudel'' est donc inconnu dans cet aveu.

Attention au terme ''croas'' qui sera détourné de son sens d'origine (''croisement des chemins''), car à pratiquement chaque intersection d'importance a fini par correspondre une croix (Mgr de Neufville)

 Bernard LE BEC

Concernant la partie "ar skudel'' : " ce terme peut évoquer un relief en forme d'écuelle ''

(A- Desayes - Dictionnaire des noms de lieux - Chasse marée 1999, page 57)

Cette croix constituait "vraisemblablement le balisage du cheminement d'accès au manoir de La Motte"
Joël LOISELET

 

Disparition de la croix originale

La croix serait partie en 1981 lors de l'élargissement de la route de Penhoat, elle a été "empruntée" un samedi à l'heure de midi.
Voyant cela , un riverain est allé voir le maire ( Mr Tromelin) tout de suite mais elle n'a jamais été retrouvée, ce qui confirmerait le vol.

Les riverains précisent que la pierre était "bleue", et peu épaisse (12/15 cm maxi) d'ailleurs on s'en rend compte sur la photo. Par contre ils ne reconnaissent pas les pierres autour.

 

Mai 2009 : nouvelle croix au lieu-dit 

Deux riverains, Jean-Paul MORVAN et Jean OGOR décident de remettre en place une croix. Jean Ogor, travaillant à la mairie, s'était juré de remonter une croix avant ses 60 ans et son départ en retraite pour remplacer la disparue.

Après autorisation du maire, matériel et matériaux ont été fournis par la commune.

 Nulle volonté d'imiter l'ancienne croix, mais plutôt recréer un "skudel" en granit pour garder l'esprit du lieu-dit.

 
 

Octobre 2009 : patinage et arrondi d'angle

"Jean OGOR et moi avons entrepris de casser les arêtes trop vives de la croix de Croas-ar-skudel. En faisant cela , on a voulu nettoyer les taches que l'on croyait être de la mousse ou du lichen. Or il s'est avéré que c'était du bitume durci qui norcissait toute la façade de la pierre. C'est sans doute du bitume liquide, chaud, qui a été jeté sur cette pierre quand elle se trouvait dans un tas de cailloux là où nous l'avons récupérée. Aucun produit chimique ne venant à bout (la couche était très épaisse) nous avons entrepris de piquer toute la croix pour la nettoyer.

Le résultat n'est pas si mal, et toujours mieux qu'avant de toute façon. La croix fait simplement plus neuve, mais elle se patinera avec le temps."   (Jean-Paul MORVAN)

 
 
 

Janvier 2010 après patinage de la croix (photos J.P Morvan)

"Pour casser les angles et arêtes de la croix, nous avons utilisé une meuleuse à matériaux et pour donner une patine à la croix, nous l'avons piquée avec un marteau pointu de maçon et une pointerolle, ça été un travail de patience."