Les îles de Landéda

Île Guennioc

Ile sans relief garnie d’un peu de terre, faisant 395 m de long, du N.N.O. au S.S.E., et 160 m au plus de large.
L’île présente un intérêt exceptionnel dans la connaissance de nombreux monuments mégalithiques : tombes à couloir, etc...
 
 
Coordonnées géographiques :  48°36'2.08"N    4°38'10.30"W
 
 

A la fin des temps glaciaires Guennioc était une butte sur la rive droite d’une vallée, non pas une position d’abri mais un lieu d’observation privilégié très exposé au vent. Son caractère insulaire a permis la conservation exceptionnelle d’une extraordinaire succession de vestiges archéologiques allant de la fin du Paléolithique jusqu’au Moyen-Age soit sur plus de 10 000 ans.

Lorsque cette île était encore rattachée au continent, on y construisit d’importants ensembles funéraires dolméniques. A l’époque Néolithique s’y installent les populations de l’Age du Bronze et de l’Age du Fer.
Le lieu est réinvesti au haut Moyen Age par les Bretons qui y regroupent, au centre d'un enclos circulaire, une série d'habitations basses entourées de champs et de petits talus.
 
 
La première mention officielle des vestiges de l'île est due au commandant A. Devoir qui en 1914 y avait signalé un tumulus.
Pendant l'Occupation, l'île fut souvent le point de transfert où des aviateurs et marins alliés étaient remis à une vedette rapide anglaise par la résistance locale. Les courageux résistants s'y rendaient régulièrement, de nuit et sans bruit car sortir après le coucher du soleil était interdit, afin de vérifier si du matériel avait été débarqué par les anglais. Les tentatives échouaient souvent en raison du mauvais temps, mais le 4 avril 1943 par exemple, pas moins de 12 containers furent dissimulés parmi les rochers de l'île par les anglais !

(toute l'histoire, en détail, sur notre site)
 
stele_musee_penmarch stele_anthropo_Guennioc_small stele_anthropomorphe5

stèle de la sépulture C du cairn III

(musée de Penmarc'h)

dessin de René LE VERGE †

livre "Préhistoire de la Bretagne"

(P.R Giot, J. L'Helgouach et J.L Monnier)


L'île n’est recouverte sur ses versants exposés aux embruns que d’une pelouse rase, dont les touffes ont à la longue formé un sol par un processus d’humidification presque « tourbeuse » des coussins pouvant atteindre un mètre d’épaisseur.

Vers 1953 , à la suite d'un méchoui sur l'île, un incendie s'est déclaré qui a couvé pendant des mois et a ravagé cette végétation, découvrant une partie des structures archéologiques jusque-là peu connues.

Dés 1962 plusieurs campagnes de fouilles intensives ont été menées sous la direction du Professeur Pierre-Roland Giot. Elles ont mis à jour une extraordinaire stèle anthropomorphe de 4600 ans, une pierre percée qui pourrait être un fût de croix fruste ainsi que des vestiges des différentes périodes d'occupation du site.

24 septembre 1964 : classement des vestiges archéologiques de l’île Guennioc aux Monuments Historiques.

(photos : Philippe Morvan)

L'île, contenant des monuments mégalithiques et des vestiges archéologiques (cad. A 3) est classée aux Monuments Historiques par arrêté du 24 septembre 1964.

dessin_habitats_Guennioc

(vue d'artiste de l'habitat original, ajouts par René LE VERGE†)

 

 

Aucune explication convaincante à ce jour...

Le menhir de Guennioc :

Guennioc_menhir_resize

 

 

 

"Giot, plus prudent, hésitait entre un menhir et un bloc naturel. Moi, je pense, qu'il s'agit bien d'un menhir, ne serait-ce que par son orientation (les faces sont parfaitement orientées N/S".  Yohann Sparfel

 

 

 

 

 

 

 

L'île en 1967 :

Guennioc_Giot_1967

 

 

 

photo aérienne de l'île Guennioc par P.R Giot (1967. dans Gallia Préhistoire, tome 10, p. 349)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'île en 2013 :

(photos : Bernard Le Bec)

Documentation relative à l'île Guennioc :

La documentation est abondante, par suite de la publication des résultats par le Professeur Giot (1960-1972 : série ininterrompue de campagnes de fouilles annuelles dans les mois d'été sous sa direction) :

Gallia, XIV, 1956 p.1956 et XIX 1961

Gallia préhistoire, V , 1962

pdf_35 Evolution de la topographie côtière et de la population dans la région des abers à travers les âges - (auteur inconnu)  (862 ko)

pdf_35 Sur une céramique gauloise remarquable de Guennioc (P.-R. Giot)

 pdf_35 "Des gaulois sur l'île Guennioc" - Marie-Yvane DAIRE & Laurent QUESNEL - Revue archéologique de l'Ouest (2008)

pdf_35 Gallia préhistoire. Tome 8, 1965. pp. 33-50  (4.1 Mo)

Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1958, p.201
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1961, p.104
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1962, p.46
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1963, p.135
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1964, p.277
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1965, p.6
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1966, p.6
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1967, p.6
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1968, p.7 & 8
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1969, p.11
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1970, p.12
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1971, p.12 & 13
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1972, p.13

BATT M., GIOT P.-R., 1980 - "Quelques observations d'archéologie du paysage en Finistère", BSAF, 108, p.17-25

BRIARD J. et ONNE Y, 1996 - "L'Age du Bronze à l'île Guennioc, Landéda, Finistère", Bulletin de l'AMARAI, n°9, p. 31-41

GIOT P.-R., 1982 - "Enez Guennoc ou Geignoc, un ancien microcosme celtique". In : Mélanges d'archéologie préhistorique et médiévale en hommage à M. de Boüard. Mémoires et documents publiés par la Société de l'Ecole des Chartres, 27, p.179-190

GIOT P.-R. , J. L'Helgouach , J-L. Monnier, 1979 -  "Préhistoire de la Bretagne" Editions Ouest France Université

GOULETQUER P., 2000 - "Fins de carrière à l'île Guennoc" (Landéda, Finistère). In : CASSEN S., BOUJOT C., VAQUERO J. (dir.) - Eléments d'architecture, exploration d'un tertre funéraire à Lannec er Gadouer (Erdeven, Morbihan), Constructions et reconstructions dans le Néolithique morbihannais, Propositions pour une lecture symbolique. Chauvigny : Association des Publications Chauvinoises, XIX, p.555-561