Pierres phalliques de Lannilis

Définition

Stèles de l'Âge du Fer, pierres sphériques, pierres phalliques... les appellations sont diverses. Toutes désignent néanmoins la même chose : des stèles païennes pré-chrétiennes généralement attribuées au Second Age du Fer, 450 ans avant J.C. Pierres de forme ovale, avec un bourrelet plus ou moins prononcé vers la base, que l'on distingue même lorsqu'elles ont été brisées. Parfois une légère incision est pratiquée sur le haut de la pierre.

Ces stèles étaient probablement dédiées à la fertilité. Il est significatif que la christianisation d'un lieu comme Cleguer-meur (Landéda), où se trouve la chapelle Ste Marguerite, a conservé la vocation de fertilité dans le culte.

Documentation relative à ce sujet :
"Protohistoire de la Bretagne" par MM. Giot, Briard et Pape (carte p.267)

Matériau : granite     Dimensions : Hauteur de 40 à 60 cm Largeur de 50 à 60 cm

Méthodologie

Nous numéroterons arbitrairement les diverses pierres actuellement recensées.

Merci de toute précision permettant de compléter cet inventaire de notre patrimoine local.

 

01 : pierre de Coum-vras (la situer dans Google Earth)

propriété privéeSur un poteau à l'entrée d'une propriété.

 

 

 

02 à 04 : les 3 pierres de Kerdrel (situer dans Google Earth)

propriété privée2 pierres clairement phalliques à l'entrée, une plutôt hémisphérique dans le jardin.

 

 05 : pierre de Kerivin (non retrouvée à ce jour)

Stèle hémisphérique signalée dans l'inventaire Morel en 1925 : "dans l'angle d'un talus en face de la ferme MORIZUR à côté d'un puits et d'une grande auge."