Chapelle Saint Sébastien

Chapelle construite sous l'impulsion du cinquième recteur (1602-1657) de Lannilis : Goulven L'HOSTIS

Situer cette chapelle dans Google Earth

Coordonnées géographiques :  48°33'56.29"N    4°31'3.80"W

 

Historiquement la deuxième chapelle la plus importante après ND de Troubirou , la chapelle Saint Sébastien est encore encore visible, en très bon état.

"Edifice rectangulaire reconstruit en 1822 avec les matériaux de N.-D de Troberou. Satue de saint Isidore en bragou braz. A l'extérieur, saint Sébastien en kersanton. Fontaine de l'autre côté de la route"   (R. Couffon & A. Le Bars)

petite_LannStSeb_resize

Une chapelle pour conjurer la peste

La terrible épidémie de peste de 1640 fut la cause directe de la construction de la chapelle. La peste avait déjà ravagé notre basse Bretagne à diverses reprises, en particulier en 1598 et en 1625 et 1626. Comme les moyens de la combattre étaient pratiquement inexistants, elle constituait pour nos ancêtres l'objet d'une très vive terreur. Elle réapparut plus virulente que jamais en 1640, surtout dans les quartiers sud-est de la paroisse. Le fléau enleva de très nombreuses personnes et comme il devenait très dangereux de les inhumer dans l'église paroissiale selon la coutume de l'époque, le seigneur de Kerbabu, Ollivier de Bellingant et sa femme Suzanne de Kernéac'h, offrirent un terrain au Recteur sur la route de Brest.  (Y. Nicolas - Echo de Lannilis 1959)


Un nouveau cimetière

Le dimanche 12 Août 1640 toute la paroisse se rendit processionnellement à Trobérou implorer la Vierge et, au retour, s'arrêta à l'emplacement actuel de la chapelle pour la bénédiction du nouveau cimetière où furent par la suite, inhumés les nombreux pestiférés. Il fut décidé qu'une chapelle serait construite en l'honneur de Saint-Sébastien, particulièrement invoqué contre la peste.  (Y. Nicolas - Echo de Lannilis 1959)

Une construction longue

IMG_3971_resize

Le 8 Février 1641, commença la construction de la chapelle à laquelle participèrent gratuitement beaucoup de paroissiens et même plusieurs personnes de l'extérieur. Mais par suite de diverses difficultés créées par les fréquentes sépultures de pestiférés, les travaux allèrent très lentement et ne furent terminés qu'en 1644. Le 4 mars de cette année l'Evêque de Léon autorisait la bénédiction de la nouvelle chapelle, qui fut faite par l'abbé L'Hostis le dimanche 7 avril 1644 en présence d'une grande foule. La chapelle de Saint-Sébastien fut restaurée en 1785, puis à nouveau en 1819, avec les ruines provenant de la chapelle Notre Dame de Trobérou.La chapelle est propriété communale depuis 1905. En 1945 le recteur François Ollivier institue une "procession spéciale en l'honneur de Saint Eloi" à la chapelle, avec un cortège de chevaux. Jusqu'en 1948, la procession du Saint-Sacrement se rendait à Saint-Sébastien le premier dimanche de la Fête-Dieu et également le 15 août après vêpres (jusqu'en 1951). Parfois même les Vêpres y étaient chantées ce jour-là. Actuellement [1959] seule s'y rend la procession des Rogations le lundi mais la messe y est également dite en Janvier le jour de la fête du Saint.  (Y. Nicolas - Echo de Lannilis 1959)

L'avis du BDHA de 1919 :

BDHA St Sebastien 

L'extérieur de la chapelle :

L'intérieur :